Moussa Camara: J’ai continué à croire en moi

Il a finit avec 29 points de moyenne sur le Final Four de National Basket 2. Lui qui a commencé le basket à 10 ans à Sarcelles, est en train de vivre un rêve. Il a fait la joie de son équipe, Moussa Camara, licencié à Berck, à presque fait montée son équipe à lui tout seul, après une blessure en début de saison, le berckois n’a pas baissé les bras et n’a pas perdu sa confiance. A 28 ans, le berckois va quitté son club pour relever un nouveau défi sportif. Intrigué par la saison qu’il vient d’accomplir, nous sommes allés à sa rencontre pour l’interviewer avant qu’il ne parte de Berck.

« Une satisfaction personnelle. »

-Actu Team Sport: « Vous finissez avec 29 points de moyenne est-ce une grosse satisfaction? »

Moussa Camara: « Finir avec 29 points de moyenne sur ce Final Four est bien sûr une satisfaction personnelle je ne vais pas le cacher, mais je retiendrais évidemment la performance collective sur l’ensemble de cette saison: montée en National Masculine 1 et vice champion de France. Ce fut une très belle saison, historique pour le club de Berck et je suis content d’en avoir fait partie. »

-A-T-S: « Visiez-vous la montée cette saison? »

M.C: « La montée était clairement l’objectif affiché dès le début de saison, il y avait une grosse attente autour de nous. Nous étions en mission et nous y sommes parvenus. »

« J’ai continué à croire en moi. »

-A-T-S: « Quel a été le moment le plus dur cette saison? »

M.C: « Le plus dur pour moi a été le début de saison car je me suis blessé lors d’un match de préparation. J’ai mis un peu de temps à retrouver toutes mes capacités. J’ai donc du être patient avant de pouvoir m’exprimer pleinement. Pendant cette période, j’ai réussi à ne pas perdre confiance, j’ai continué à croire en moi et en mon adresse, et ça a payé. »

-A-T-S: « Y-a-t-il eu beaucoup de hauts et de bas cette saison? »

M.C: « Comme dans toute saison, on a connu des hauts et des bas, notamment après une série de deux défaites consécutives (Championnat et Coupe de France). Peu de personnes croyaient encore à la première place après cela, mais nous si. Nous avons su nous re-mobiliser pour parvenir à décrocher finalement la première place du groupe, synonyme d’avantage du terrain pour les play-offs

« C’est ce qui me plaît aussi dans mon métier. »

-A-T-S: « Quels sont vos relations avec l’entraineur? »

M.C: « J’ai toujours eu des relations professionnelles. En plus, je pense être quelqu’un d’assez facile à manager car je suis à l’écoute et je fais ce qu’on me demande sans trop discuter. »

-A-T-S: « Comment allez-vous appréhender la saison prochaine? »

M.C: « Pour la saison prochaine, je ne serai plus berckois, alors je m’apprête à relever un nouveau challenge avec une nouvelle équipe. C’est ce qui me plaît aussi dans mon métier: relever de nouveaux défis et découvrir d’autres horizons. J’appréhende donc la saison prochaine avec sérénité et avec l’envie d’en découdre. »

Kentin

@CyclismeRouteFM

Facebook: https://www.facebook.com/actuteamsport?fref=ts

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s