Manon Guitard : Je vais donc pouvoir retrouver ces couleurs sang et or

Elle nous fait part d’un hommage et d’un témoignage magnifique, Manon Guitard a décidé de quitter le LOSC pour retourner dans son club de cœur, Rodez. Un club aux couleurs sang et or qui évolue en première division. Cette ex-lilloise part sans regrets avec des moments inoubliables pleins la tête, Manon n’oubliera jamais son passage dans ce fabuleux club. Une équipe qui l’a fait grandir avec des équipières de dingues. L’ancienne capitaine lilloise part maintenant pour de nouvelles aventures.

 

« C’est ce qui fait l’âme d’une équipe. »

-L-S-E-P-I : « Tu es partie du LOSC, les adieux ont-ils été difficiles ? »

M.G : « Oui, bien sûr. Pour plusieurs raisons. J’ai vécu de beaux moments dans le nord, que ce soit à Lille de manière générale ou au LOSC. Concernant l’équipe, j’ai eu la chance d’arriver fin août 2015 dans un groupe génial, avec des filles très accueillantes et un staff super. Tout le monde m’a permis de m’intégrer beaucoup plus facilement et rapidement. De plus, c’était une belle expérience d’intégrer une telle structure pro qui a mis beaucoup de moyens en place pour valoriser sa nouvelle section féminine ; en termes de communication, d’évènementiels, nous n’avions pas à nous plaindre et sur un point de vue sportif, je me suis tout simplement vraiment régalée à jouer avec les filles. On a passé de bons comme de mauvais moments sur le terrain, mais tous riches à chaque fois. C’est ce qui fait l’âme d’une équipe. »

-L-S-E-P-I : « Quel moment retiens-tu de ton passage à Lille ? »

M.G : « Il y a plusieurs moments que je retiens de mon passage à Lille. Déjà la découverte d’une ville magnifique, de gens très accueillants. Je me souviendrai de mon arrivée dans l’équipe, lors de mon premier entraînement de prépa fin août. Les filles et le staff ont été particulièrement chaleureux et à mon écoute. Je me souviendrai également de mon premier et dernier match avec l’équipe puisqu’en quelque sorte, c’était une façon de commencer une histoire puis de la terminer. Je retiendrai aussi les confrontations particulières face à Hénin Beaumont. La première était en championnat, notre premier match à domicile, sous une bonne « drashe » comme on dit là-bas. La dernière était également en championnat, chez elles cette fois-ci, le dernier match que j’ai effectué sous le maillot du LOSC. Je repense également à tous les moments extra sportifs que j’ai pu passer avec cette bande de folles. Honnêtement, j’ai l’impression de n’avoir oublié aucun moment, je les ai tous aimés, qu’ils soient heureux ou tristes, et surtout je ne veux jamais les oublier. »

 

« Je vais donc pouvoir retrouver ces couleurs sang et or. »

-L-S-E-P-I : « Bien sûr tu pars durant le mercato d’hiver, que peut-on souhaiter de mieux à tes équipières pour le reste de la saison ? »

M.G : « De gagner chaque match, les uns après les autres. Le mois de janvier a bien débuté avec une victoire à Hénin Beaumont. C’était important de gagner chez elles pour bien relancer la deuxième partie de saison et pour se racheter de la défaite en coupe de France contre cette même équipe. Puis il faut également leur souhaiter de garder cette cohésion de groupe car c’est ce qui en fait une des grandes forces. »

-L-S-E-P-I : « Tu as été transféré à Rodez, pourquoi avoir fait ce choix ? »

M.G : « De manière générale, j’ai dû redescendre dans le Sud pour mes études (école d’ingénieurs en agroalimentaire). Je dois effectuer un stage de six mois de fin d’études que j’ai trouvé à côté de Rodez. La proximité géographique de mon lieu de stage et de Rodez a forcément facilité mon retour au club. Puis Rodez est mon club de cœur, le club de mes débuts dans le football féminin. J’y ai vécu des moments formidables, historiques même. J’y ai côtoyé des joueuses de très grandes qualités et au-delà du terrain, des filles que j’aimerai presque surnommée des « bombes humaines » tellement ce qu’elles ont pu me transmettre en tant que personne, en tant qu’être humain, était puissant. J’ai tout simplement grandi dans ce club, entourée des bonnes personnes. Je vais donc pouvoir retrouver ces couleurs sang et or qui m’ont toujours tenu à cœur et puis retrouver de nouveau un gros groupe de qualité avec une autre belle brochette de personnalités. »

 

« Me battre avec mes armes tout simplement. »

-L-S-E-P-I : « As-tu des nouveaux objectifs avec ton nouveau club ? »

M.G : « D’une part, collectivement, pour l’équipe et le club, l’objectif est de mettre en place tous les moyens pour être le plus compétitif possible, match après match. Autrement dit, que l’équipe gagne le plus de matchs possibles sans pour autant trop se projeter. Juste jouer les matchs, les uns après les autres et tout donner pour ne rien regretter. Il y a un bon coup à faire cette année. Il faut rester concerner et motiver jusqu’à la fin. Sur un point de vue personnel, je veux tout simplement prendre du plaisir. Redécouvrir ce groupe qui a déjà évolué ensemble depuis une demi-saison et avec qui j’avais pu effectuer la préparation athlétique collective l’été dernier avant de rejoindre le LOSC fin août. Il me faut également retrouver le rythme de la D1 que j’ai quitté il y a déjà deux saisons. J’ai besoin de beaucoup jouer avec les filles pour les « comprendre », pour m’adapter, pour me « synchroniser » avec elles en quelques sortes sur le terrain. Cela passera dans un premier temps par les entraînements. Quand l’entraîneur m’offrira l’opportunité d’entrer sur le terrain, alors à ce moment-là tout donner pour mon club et mes coéquipières, me battre avec mes armes tout simplement. »

-L-S-E-P-I : « Que peut-on te souhaiter de mieux pour l’avenir ? »

M.G : « Simplement pouvoir me sentir bien et m’épanouir dans une vie à laquelle j’allie plusieurs aspects qui sont mes piliers au quotidien : la vie personnelle, professionnelle et le sport. Sur un point de vue strictement sportif, tout d’abord prendre du plaisir avec mon nouveau club qui ne l’est pas tant que ça. Aussi, j’ai hâte de redécouvrir les joies d’un cri de guerre que je n’ai pas oublié et qui en dit long sur les choses passées et celles qui se passent lors des 90 minutes (et plus) suivantes : RAF RAF RAF LA PATATE !!!! »

 

Kentin

Facebook : Actu Team Sport

Photo : Harold Damman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s