A la découverte de Marion Chamard

Elle s’appelle Marion Chamard et elle évolue à Angers. Cette jeune joueuse de basket au parcours basique a vécu de grands moments et elle en vit toujours puisque l’Angevine part le 22 mars prochain chez Tony Parker. Je ne vous en dis pas plus, partez à sa découverte.

 

-L-S-E-P-I : « Est-ce que tu pourrais te présenter pour nos lecteurs s’il te plaît ?« 

M.C: « Je m’appelle Marion Chamard, j’ai 17 ans. Je suis en Terminale S au lycée Chevrollier sur Angers. Ça fait maintenant 12 ans que je baigne dans le basket et suis actuellement en Espoir Nationale 2 à l’UF Angers Basket. »

-L-S-E-P-I : « Comment as-tu découvert le basket-ball ? »

M.C : « Eh bien j’avais 6 ans quand j’ai commencé le basket après un an de multisports. En fait ce sont mes copines de primaire qui m’y ont initié. J’ai donc fait mes débuts avec elles au club de Saint Léonard sur Angers également. »

 

-L-S-E-P-I : « Qu’est-ce qui t’as convaincu d’en pratiquer ?« 

M.C: « Eh bien elles ont pas mal insisté et puis je n’avais que 6 ans donc j’étais facilement influençable. Je demandais juste à faire du sport après l’école, mes mercredis après midis et mes samedis, donc ce n’était pas compliqué de me convaincre pour en pratiquer. »

-L-S-E-P-I : « Est-ce que tu te rappelles de ton premier match ?« 

M.C : « De mon premier pas vraiment, mais de mon premier tournoi par contre oui. J’étais avec ma bande de copines, avec qui je m’entendais très bien, que ce soit à l’école, au basket, ou en dehors de tout ça. On avait une super bonne équipe. On gagnait tous nos matchs, et je prenais un réel plaisir à jouer avec elle au basket, je m’épanouissais totalement. Je me souviens aussi que avant chaque match j’étais surexcitée, j’avais qu’une hâte, rentrée sur le terrain et m’éclater à jouer au basket avec mes copines. C’est tout ce qui m’importait. »

 

-L-S-E-P-I : « Tu as vécu et tu vis de grands moments avec ce sport, la preuve puisque tu pars le 22 mars chez Tony Parker…« 

M.C: « Oui c’est sûr que ce sport m’a beaucoup apporté. J’ai vécu mes plus belles rencontres grâce à ça. Ce que je veux dire c’est qu’avec les sélections j’ai pu rencontrer pleins de personnes, et puis le fait de traîner une grande partie de mon temps libre dans les salles de basket m’a permis aussi de rencontrer de loin et de près des stars du basket comme par exemple Nicolas Batum lorsqu’il jouait avec l’équipe de Nancy, Cyril Julian et Antoine Diot lors du tournoi du Pro Star, Evan Fournier avec le tournoi de la Mie Câline, et bien sûr Tony Parker avec son camp et puis côté féminin, j’ai eu la chance de discuter avec Céline Dumerc, Isabelle Yacoubou, et Émilie Gomis, durant leur passage à Trélazé pour l’Euro. »

-L-S-E-P-I : « Tu as obtenu ce séjour grâce à un camp de basketball, quand tu as appris cela tu ne devais pas en revenir… »

M.C : « C‘est vrai lorsque l’on a prononcé mon nom au micro je n’en revenais pas. Je pensais même qu’il s’agissait d’une autre Marion Chamard présente dans la salle. Mais non, c’était bien moi, j’étais sous le choc, incapable d’avoir quelconque réaction. D’ailleurs, j’attends avec impatience que ce voyage commence, je n’arrive toujours à réaliser que ce genre de chose magique puisse m’arriver. »

 

Kentin

Facebook : Actu Team Sport

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s