Sarah Michel : Je ne m’étais jamais réellement autorisée à rêver des Jeux Olympiques

Elle est entrain de monter en puissance depuis ces deux dernières années, l’ex-Nantaise et depuis un an la nouvelle Montpelliéraine, Sarah Michel a réalisé un rêve de gosse, le plus fou sûrement. Elle aura profité de chaque instant, que ce soit pour la Marseillaise ou encore pour les matchs, cette basketteuse est repartie de Rio avec beaucoup de souvenirs en tête même si elle et ses équipières échouent à quelques points de la médaille de bronze. Rentrée en France depuis quelques semaines maintenant, Sarah Michel se recentre sur le championnat qui va bientôt commencer.

 

« Je ne m’étais jamais réellement autorisée à rêver des Jeux Olympiques. »

-L-S-E-P-I : « Ce sont tes premiers Jeux Olympiques, racontes nous un peu l’ambiance qu’il y avait… »

S.M : « C‘était vraiment magique à vivre, de la cérémonie d’ouverture à celle de clôture en passant par les matchs avec les Marseillaises qui s’enchaînent ! L’ambiance c’est le top, on côtoie, on partage et on échange avec de grands athlètes de divers disciplines ! »

-L-S-E-P-I : « C’est un rêve de gamine qui se réalise ? »

S.M : « Je crois qu’aussi loin que je m’en souvienne je ne m’étais jamais réellement autorisée à rêver des Jeux Olympiques tellement cela semblait impossible à atteindre… Tu y penses mais tu te dis ça serait fou si ça arrive un jour mais tu ne veux pas être déçue de ne jamais pouvoir atteindre ce rêve. Je les regardais à la télé avec les yeux remplis mais jamais je ne m’étais imaginée pouvoir y participer avant ces deux dernières années en équipe nationale ou là tu te dis « et pourquoi pas commencer à rêver et si je pouvais vraiment y participer ! » Mais je vous rassure j’avais le même regard qu’étant gamine tout au long de la compétition tellement c’était irréel ce que je vivais ! »

 

« Tu commences à y croire et à te dire que la médaille n’est plus si loin et on échoue si près du but. »

-L-S-E-P-I : « Quelles sensations as-tu ressenti en voyant des joueurs comme Tony Parker, Boris Diaw ou encore les Américains ? »

S.M : « C’est impressionnant car la plupart des athlètes qu’on croise sont supers connus mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas accessibles. Évidemment tout le monde veut prendre des photos avec mais finalement on se croise et on commence à discuter, c’est presque « normal » sauf que ce sont des stars ! »

-L-S-E-P-I : « Malgré ça, vous échouez au pied du podium, c’est dur à vivre sur le moment ? »

S.M : «  C’est dur à vivre sur le moment oui car on joue match après match mais au fil de la compétition tu commences à y croire et à te dire que la médaille n’est plus si loin et on échoue si près du but c’est frustrant mais ce fut une belle aventure et une très grande expérience à vivre. »

 

« Chacune a essayé d’apporter plus que d’habitude et de donner le maximum à chaque instant. »

-L-S-E-P-I : « Est-ce que l’absence de Céline Dumerc a joué dans certaines situations ? »

S.M : « Évidemment cela a eu un impact important mais nous avons tenté de réduire celui-ci du mieux possible, chacune a essayé d’apporter plus que d’habitude et de donner le maximum à chaque instant car nous pouvions jouer contrairement à elle. »

-L-S-E-P-I : « Maintenant le championnat approche, tu es bien préparée ? »

S.M : « Nous avons déjà repris oui cette saison cela s’enchaîne vite pour nous mais pour les autres l’été fut plus long que les saisons précédentes. Nous sommes fatiguées de cette longue campagne mais nous allons être gérées par nos clubs respectifs afin de ne pas avoir trop de soucis de fatigue et de santé tout au long de la saison. »

 

Kentin

Photo : Sarah Michel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s