Clémence Ruchon : Le saut à la perche est une histoire de mental

Elle repart déçue de son premier championnat de France indoor. Quatorzième du saut à la perche, Clémence Ruchon ne cache pas sa frustration. Venue ici pour battre une nouvelle fois son record, elle ne repartira qu’avec l’expérience acquise durant cette compétition mais le saut à la perche est une histoire de mental et notre jeune perchiste le sait. Elle va devoir rebondir en continuant l’entrainement pour espérer améliorer ses statistiques lors des compétitions estivales. Nous ne pouvons que l’encourager dans sa démarche en espérant un jour la voir au top niveau.

 

« Ce n’était pas vraiment voulu. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Clémence, comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

C.R : Bonjour, ça va très bien. Je m’appelle Clémence Ruchon, j’ai dix-sept ans et demi, je suis en classe de terminale scientifique. Je pratique l’athlétisme depuis quatre ans à l’Entente Bruges Saint Bruno.

clemence-ruchon-5

Comment es-tu arrivée au saut à la perche ?

J’ai débuté dans un petit club où il n’y avait pas d’entraineur pour le saut à la perche donc j’ai commencé par courir. Notre entraineur nous a en suite laissé de côté avant que Daniel, mon entraineur, arrive. Il nous a beaucoup coaché et c’est comme ça que j’y suis arrivée.

Es-tu passée par d’autres épreuves avant de choisir celle-ci ?

Pas vraiment, je ne fais que du saut à la perche après il m’arrive de pratiquer du 400m ou du 200m pour m’amuser.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du saut à la perche ?

Ce n’était pas vraiment voulu, on avait un bon petit groupe lorsque j’ai débuté donc on s’amusait bien. Au fur et à mesure, je trouvais ça vraiment bien du coup j’ai continué.

clemence-ruchon-1

« Le saut à la perche est une histoire de mental. »

Quand on évoque l’athlétisme, nos premières pensées vont vers Usain Bolt, Christophe Lemaitre, l’épreuve du 100m etc. Trouves-tu que le saut à la perche est un peu caché ?

Moins qu’avant. Je trouve qu’avec Renaud Lavillenie ce sport est maintenant beaucoup plus médiatisé. On met aussi les féminines au même niveau que les hommes.

Est-ce qu’une personne qui a le vertige peut pratiquer le saut à la perche ? Est-ce que la peur vous envahit quelques fois ?

Oui, elle peut pratiquer mais le saut à la perche est une histoire de mental puisqu’il faut oser se rentrer dedans. Une amie à moi s’est fait les ligaments croisés donc parfois ça peut être dangereux.

clemence-ruchon-3

« J’aurai aimé le battre encore une fois. »

Si on revient à toi, tu as participé aux championnats de France indoor, comment s’est déroulée la compétition ?

(Sourire) Très frustrant, j’étais stressée et très concentrée. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé.

Repars-tu déçue de toi ?

Oui, un peu.

Quel était l’objectif de départ ?

La semaine dernière, j’ai battu mon record et j’aurai aimé le battre encore une fois durant ces championnats.

Où pourrons te retrouver la prochaine fois ?

La saison se finit, je vais devoir m’entrainer jusqu’aux compétitions estivales. J’espère être prise pour les championnats estivaux de France.

Que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

Je ne sais pas. Battre des nouveaux records pourquoi pas.

 

Kentin

Photos : Envoyées par Clémence Ruchon et l’Entente Bruges Saint Bruno

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s