Amine Noua : Quand on a la volonté et l’envie de réussir tout est possible

Il pourrait devenir la révélation de l’année. Amine Noua, joueur de l’ASVEL, a disputé la Leaders Cup où il a participé à la finale face à la Roca Team. L’ailier fort du club Lyonnais espère bien briller durant cette deuxième partie de saison en prouvant qu’il est capable de réaliser de grandes choses et ça personne n’en doute. Persévérant et déterminé, Amine Noua veut remporter de grands trophées et marquer l’histoire de son club. Actuellement champion de France, l’ASVEL n’est pas à la place à laquelle nous l’attendons mais il reste encore beaucoup de matchs pour changer cette situation et redevenir champion de France. Entretien avec Amine Noua.

 

« Je pense qu’on peut se réjouir de ce qu’on a produit durant cette Leaders Cup.« 

-L-S-E-P-I : Bonjour Amine, comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

A.N : Bonjour, je vais bien merci. Je m’appelle Amine, j’ai vingt ans et j’ai grandi à Vénissieux. J’ai commencé le basketball à L’ALVP (Vénissieux Parilly) à huit ans, j’ai ensuite intégré l’ASVEL en benjamin à l’âge de onze ans.

Amine Noua.jpg

Tu as perdu la Leaders Cup contre la Roca Team (Monaco) alors que vous étiez plutôt bien partis, que s’est-il passé ?

Tout d’abord, je pense qu’on peut se réjouir de ce qu’on a produit durant cette Leaderscup. C’est très dur de jouer trois matchs d’affilé surtout quand les trois matchs sont contre les trois premiers du classement. Concernant la finale, je pense qu’on a été capable de jouer les yeux dans les yeux contre le leader de Pro A, on savait que ça allait être un match très intense, malheureusement on a tenu seulement trois quarts temps. Durant le dernier, on encaisse 29 points, c’est beaucoup trop pour espérer décrocher une victoire mais on peut être fier de ce que l’on a démontré et cela doit nous motiver pour la suite du championnat.

Sergii Gladyr vous a un peu assommé ?

Son coup de chaud dans le dernier quart temps nous a fait très mal, il marque 17 points en moins de cinq minutes je crois, c’est énorme.

 

« Je pense vraiment que je peux mieux faire. »

Que représente la Leaders Cup pour toi ?

C’est une compétition très intéressante et de haut niveau, les meilleures équipes de la mi-saison s’y retrouvent et sont prêtes à tout donner. Pour ma part, c’est ma première Leaders Cup et je trouve cet événement très sympa et il apporte un plus à notre championnat, ça restera une très bonne expérience pour moi.

Comment juges-tu ta performance ?

Je pense que je dois mieux préparer ce genre d’événement, ce sont des matchs couperets, le niveau est élevé. Concernant ma performance sur l’ensemble, je pense vraiment que je peux mieux faire, je sais que le coach me fait confiance et n’hésite pas à me mettre sur le terrain, j’ai ce rôle de back-up depuis le début de saison, comme les coachs m’ont dit, il faut que je prenne plus de responsabilités comme je l’ai fait depuis le début de saison. Le staff me fait confiance, mes coéquipiers aussi donc une fois sur le terrain je dois tout donner et faire ce que je sais faire. Je suis conscient de mes qualités et je sais que je peux beaucoup apporter à l’équipe, malgré tout, ceci reste un bon résultat pour l’équipe et une bonne expérience pour moi et ce genre d’événement doit me motiver encore plus à travailler dur tous les jours et gravir petit à petit les échelons.

Lors du quart de finale face à l’ELAN Chalon/Saône, que vous a dit le coach ?

Il nous a dit que le match allait être dur, que Chalon/Saône s’appuie beaucoup sur des joueurs en particulier qu’on doit impacter sur leurs points faible, il a aussi dit que la défaite chez eux était assez salée et qu’on doit prendre une sorte de revanche sur eux mais je pense que même sans le discours du coach tous les joueurs avaient le couteau entre les dents et n’avaient pas oublié la défaite chez eux.

Donc la revanche était présente dans tous les esprits ?

Oui clairement, je dirais que c’était un peu un challenge pour nous.

 

« Quand on a la volonté et l’envie de réussir tout est possible. »

Si on revient au championnat, on voit dans tes statistiques que le coach t’utilise de plus en plus, as-tu cette sensation ?

Oui, comme je l’ai dit j’ai ce rôle de back-up, j’ai aussi profité des absences ou blessures pour être quelques fois titularisé, j’essaie tous les jours à l’entraînement ou en match de montrer à tout le monde que je suis un compétiteur, un bosseur et que j’ai ma place dans cette équipe et je veux ramener l’équipe au plus haut.

L’ASVEL est septième au classement, est-ce que l’équipe est dans les clous ?

Je pense que l’on n’est pas à notre place, on a laissé filer quelques matchs qui furent à notre portée de main notamment à domicile, mais le championnat n’est pas encore fini il reste beaucoup de matchs. Je pense que sur cette Leaders Cup on a montré notre vrai niveau, nous sommes maintenant vraiment soudés, malgré tout on reste toujours avec notre statut de champion de France. On est un peu l’équipe à abattre, contre nous les équipes se donnent à 200%, maintenant à nous d’être dans la continuité de la Leaders Cup et de jouer cette deuxième partie de saison à fond.

Individuellement, quels sont tes objectifs ?

À court terme, je veux briller sur cette deuxième partie de saison, un peu comme j’ai commencé à faire quand Dragovic était blessé, je veux retrouver cette constance et les performances que j’avais. Avec l’équipe, je veux encore remporter des trophées que ce soit en championnat ou en coupe d’Europe, je commence déjà un peu à me projeter à la saison prochaine et je veux avoir un rôle plus important que cette année. Concernant le long terme, je veux atteindre le plus haut niveau, ce qui est très dur, mais je pense que quand on a la volonté et l’envie de réussir tout est possible.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

La santé avant tout et avoir une longue et belle carrière avec beaucoup de trophées.

 

Kentin

Photos : Jean-Philippe Carlier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s