A la découverte d’Emma Piotin

Peut-être qu’un jour Emma Piotin sera la professeure de vos enfants ou peut-être sera-t-elle la future basketteuse de l’équipe de France féminine. L’avenir nous le dira. A seulement quinze ans, cette jeune passionnée de basketball est pleine de projets et aimerait être professeure des écoles. Récemment, Emma Piotin a réalisé les tests afin d’entrer à l’INSEP, un rêve pour cette jeune basketteuse. Intrigués par son profil, nous sommes partis à sa découverte. Entretien.

 

-L-S-E-P-I : Bonjour Emma, comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

E.P :Bonjour, ça va. Je m’appelle Emma Piotin, j’ai quinze ans, j’ai une sœur et un frère et je suis joueuse de basketball au Pays Voironnais Basket Club.

Tu es une jeune basketteuse, comment es-tu parvenue à pratiquer cette discipline ?

Ma sœur a pratiqué ce sport avant moi, j’ai voulu essayer et je suis allée m’entraîner avec elle. J’ai tout de suite accroché au basket.

Est-ce que tu te souviens de ton premier match ?

Je ne me souviens pas de mon premier match mais je me souviens de mes toutes premières coéquipières avec qui j’ai réalisé mon premier match.

Tu as effectué des tests pour entrer à l’INSEP, comment se sont-ils passés ?

Ces tests sont à la fois une sélection pour se montrer mais aussi une très belle expérience. Ils se sont très bien passés. Après deux mois de blessure, c’est vrai que physiquement ce n’était pas toujours facile mais j’ai su montrer d’autres qualités que mon physique qui n’est un avantage pour moi.

Entrer dans cette structure serait l’aboutissement d’un projet ?

Entrer dans cette structure est un rêve pour n’importe qui et pour moi cela serait déjà un très bel aboutissement ça c’est sûr.

Emma Piotin 1

Si on entre un peu dans tes habitudes, as-tu un petit rituel d’avant ou d’après match ?

Je n’ai pas vraiment un rituel avant les matchs, j’essaie juste de me préparer mentalement avant de partir de chez moi. Avant les entraînements, j’avais un rituel avec une ancienne coéquipière à moi, maintenant qu’elle n’est plus là je le fais seule, je dois effectuer un tir à droite et à gauche au niveau des lancers francs.

Quelle est la chanson qui te motive ?

La chanson qui me motive le plus c’est Diam’s « La boulette » (rire).

Pour finir, quel métier aimerais-tu exercer plus tard ?

J’aimerai être professeure des écoles pour que les horaires aillent avec les entraînements de basket.

 

Kentin

Photos : Envoyées par Emma Piotin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s