Victor Mopsus : « Ça n’a pas toujours été simple, mentalement, physiquement. Certaines choses que tu ne contrôles pas mais j’ai appris. »

Il est le plus jeune joueur de basketball à être rentré sur un terrain de JEEP Elite (Anciennement Pro A) à l’âge de 15 ans et trois mois. Un record important pour Victor Mopsus qui apparaît aux côtés de grands noms tels que Hervé Dubuisson ou encore Antoine Rigaudeau. Mais pour ce jeune scoreur, il n’est que petit par rapport à ces légendes. C’est donc avec espoir et détermination que Victor Mopsus, actuellement prêté à Boulazac, espère un jour se faire un nom digne d’une grande star. Lancé pour la première fois par l’ELAN, Victor Mopsus a ensuite vécu des saisons compliquées mais ce prêt à Boulazac va peut-être permettre à ce basketteur, qui a commencé à l’âge de deux ans, de signer un contrat professionnel. Entretien avec Victor Mopsus.

 

« Ça n’a pas toujours été simple, mentalement, physiquement. Certaines choses que tu ne contrôles pas mais j’ai appris. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Victor ! Comment vas-tu ? Avant de débuter, peux-tu te présenter pour nos lecteurs s’il te plaît ? 

V.M : Bonjour Kentin ! Ça va très bien et toi ? Je m’appelle Victor Mopsus, j’ai 19 ans et cela fait dix-sept ans que je joue au basket. J’ai intégré ,lors de ma première année chez les cadets, le centre de formation de l’Élan Chalon où j’ai pu progresser dans une des meilleures « écoles » de France. En évoluant en cadets, espoirs et de petites apparitions en Pro A. Aujourd’hui, j’ai été prêté une saison en contrat stagiaire à Boulazac, un club très familial qui a tout pour réussir.

Nous t’avons connu à Chalon/Saône avec un effectif relevé mais te voici désormais sous la forme d’un prêt à Boulazac. Quel est le but de ce prêt, un besoin de temps de jeu, d’expérience ? 

Oui, c’est vrai que j’ai passé quatre saisons à Chalon sur Saône. Le but de ce prêt est de terminer ma formation en faisant évoluer ou resurgir certains secteurs de mon jeu tout en m’entraînant tous les jours avec des professionnels. Le but étant de prendre un maximum d’expérience, prendre ce qu’on me donne concernant les minutes de temps de jeu en pro puis surtout sentir que je progresse chaque jour.

Tu es l’un des plus jeunes joueurs à avoir foulé un parquet de JEEP Elite , c’est forcément un honneur pour toi mais comprends-tu le fait de devoir être prêté pour avoir du temps de jeu tandis qu’on t’a donné peu de chances pour évoluer avec Chalon/Saône ?

Oui, c’est toujours un honneur de pouvoir lire son nom à côté de légendes du basket français mais contrairement à elles, je n’ai encore rien fait. Après avoir obtenu ce record, plusieurs saisons se sont suivies. Ça n’a pas toujours été simple, mentalement, physiquement. Certaines choses que tu ne contrôles pas mais j’ai appris. Chacun son chemin, son process mais je crois en moi et certaines personnes croient en moi également. Je suis un bosseur, j’ai des qualités, des points à améliorer mais j’y arriverai, il n’y a pas de raison.

Victor Mopsus .jpg
Photo : Les Gouyats 

« L’équipe de Monaco était réduite à cause de blessures ou même fatiguée physiquement car plusieurs matchs dans la semaine mais Monaco, ça reste Monaco. » 

Lors de tes premiers matchs avec ta nouvelle équipe tu as eu peu de temps pour prouver quelques choses, est-ce une déception pour toi ? T’attendais-tu à mieux venant du coach ? 

Comme je l’ai dit précédemment, tout viendra quand il faudra. Je me tiens prêt puis j’ai montré de bonnes choses en préparation, le coach sait que quand il fera appel à moi, je répondrai présent.

Vous battez tout de même Monaco, quatrième du championnat, un bon point sur ce début de saison ?

Tout à fait, l’équipe de Monaco était réduite à cause de blessures ou même fatiguée physiquement car plusieurs matchs dans la semaine mais Monaco, ça reste Monaco. On a su aborder le match comme il le fallait et on l’a pris. On produit un jeu collectif plutôt intéressant et une défense qui s’améliore de jour en jour. L’état d’esprit du groupe est niquel puis on bosse. Et ça c’est important ! Cette équipe a tout pour faire une grosse saison.

Samedi 6 octobre (Interview réalisée le 5 octobre) tu affrontes Chalon/Saône, une opposition importante pour toi puisque tu affrontes tes équipiers, est-ce qu’il y a un objectif personnel ? 

Je suis déjà heureux de revenir à Chalon même si ce n’est pas en vacances (Rires). Mais je vais pouvoir revoir certains coéquipiers en espoirs ou même en pro, des amis, la famille, les personnes du club etc. J’ai passé de belles années là-bas donc je ne peux qu’être heureux de revenir. Puis personnellement, aborder ce match avec confiance tout en faisant le mieux possible comme d’habitude.

Victor Mopsus 1.jpg
Photo : BBD Officiel

« L’objectif est de signer professionnel à la fin de la saison. »

Qui dit nouvelle équipe, dit nouveaux objectifs, quels sont les tiens ? S’imposer à Boulazac puis à l’ELAN ?

Tout à fait, de nouveaux objectifs. Cette saison va me permettre de développer mon instinct de scoreur notamment en jeunes, m’entraîner tous les jours avec les pros et prendre ce qu’on me donne niveau temps de jeu en JEEP Elite. L’objectif est de signer professionnel à la fin de la saison, que ce soit à Chalon, à Boulazac ou n’importe où ailleurs, tout dépendra de moi et des projets qu’on aura pour moi, s’il y en a.

Collectivement ? Les playoffs ? Le maintien ? 

Comme j’ai pu le dire précédemment, les gars ont un super état d’esprit. Des bosseurs. On n’est pas forcément reconnu car on est pas l’équipe la plus riche du championnat et de loin mais si on bat Monaco (avec tous les pépins physiques certes mais Monaco quand même), on peut battre n’importe qui. Donc je dirais qu’on est attendu pour le maintien mais que la saison s’annonce sympa bien évidemment s’il n’y a pas de soucis majeurs.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

De la réussite, de m’épanouir dans mon sport et ma vie. Puis un contrat pro à la fin de la saison.

 

Kentin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s