Pauline Bigot, une femme de cœur et d’ambition

Cela doit sûrement être héréditaire. Fille de parents handballeurs et nièce d’une tante qui jouait en équipe de France, Pauline Bigot n’a pourtant pas suivi le même chemin. Ce n’est qu’à l’âge de 12 ans que la jeune Ignymontaine a fait ses premières foulées sur un terrain de handball. Une accession longue puisque que cette jeune femme voulait se démarquer, « Je ne voulais pas faire comme tout le monde, c’est pourquoi je me suis essayée au trampoline, à la danse, au badminton, au volley… » confie-t-elle. Alors en sixième, Pauline Bigot va désormais découvrir la pratique du handball, coup de foudre. Une pratique qui aura changé sa vie et elle pourra dire merci à son collège, « J’ai commencé le hand au collège car en sixième il fallait choisir une option soit musique soit théâtre soit culture soit hand. Mon choix était vite fait. » explique-t-elle.

Pauline Bigot.jpg
Photo : Réseau social de Pauline Bigot

C’est alors que commença une incroyable histoire entre cette jeune fille de 12 ans et ce sport. L’année suivante, Pauline Bigot se dirige vers le club de sa ville, Montigny le Bretonneux. Elle y fera ses classes mais surtout elle y sera fidèle puisque douze ans plus tard, la pivot évolue encore sous les mêmes couleurs, « Montigny est mon club de cœur et je ne suis encore jamais partie de mon club formateur. ». Une belle preuve d’amour pour le club Ignymontain qui a permis à Pauline Bigot de grandir dans de bonnes structures. A 24 ans et après avoir passé toutes les étapes, celle qui aimerait remonter en N1 évolue désormais en N2 avec un groupe jeune et très soudé, « Cette saison le club a misé sur un groupe de jeunes joueuses qui ont des qualités mais qui n’avaient pas forcément eu la chance de jouer encore au haut niveau. Nous sommes un groupe très soudé. » explique-t-elle. Et forcément l’envie de travailler est indubitablement là, « L’envie de travailler est là c’est pourquoi à l’heure actuelle nous avons toutes le niveau pour jouer en N2. ». Optimiste et déterminée, Pauline Bigot donnerait tout pour revoir son club de cœur au niveau supérieur.

Pauline Bigot 2
Photo : Réseau social de Pauline Bigot

Septième de son groupe, Montigny le Bretonneux réalise un début de saison mitigé (3V 5D) mais qu’importe puisqu’il reste un an à ses joueuses pour réussir, « Nous avons comme objectif de nous maintenir et l’année prochaine de monter. Pour que « la mayonnaise prenne » on se laisse un an de travail. » dit-elle. Un an d’effort et d’espérance mais toutes les chances sont mises de leur côté puisque le club n’a pas hésité à mettre des moyens importants, « Le préparateur physique, bien qu’il nous fasse souffrir, est très important car tenir un match soixante minutes ce n’est pas donné à tout le monde, on doit se préparer ! Ensuite, nous avons notre ostéo/kiné qui soigne nos petites blessures. ». Un staff présent pour soutenir l’équipe et l’aider à atteindre les objectifs. Quant à Pauline Bigot, son objectif reste le même, la N1, « J’ai déjà goûté à la N1, j’aimerais y retourner ! » explique-t-elle avec détermination. Et pour cela elle peut compter sur un club 100% présent, « Les sponsors nous suivent partout aussi et sont importants car on se sent soutenue ainsi que les bénévoles du club et tous nos supporters. Lors des matchs, l’esprit du club nous pousse à nous donner à fond et nous donne de la force, ce qui peut faire la différence. » confie Pauline Bigot pour le mot de la fin.

Malgré la défaite face à Rouen, l’Ignymontaine reste déterminée et transmet sa force pour y arriver. Une femme fidèle à son club, une femme de cœur mais également une femme d’ambition. Pauline Bigot possède donc toutes les qualités pour accomplir ses objectifs.

 

Kentin

Merci à Pauline Bigot !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s