Quentin Lacour: « On ne peut qu’être content d’avoir ce tirage-là »

C’est un habitué des rendez-vous de la Coupe de France contre des clubs de Ligue 1 ou Ligue 2. Cette fois-ci avec Villefranche/Saône, Quentin Lacour affrontera le PSG en huitième de finale de la Coupe de France. Un tirage qui a réjouit tout un club et une ville. Le match se jouera à Lyon, au Parc OL ce mercredi 6 janvier où de nombreux spectateurs sont attendus pour vivre ce match historique pour le club.

 

« J’aurais bien aimé tirer Lyon aussi mais le PSG c’est le top du top. »

Vous avez réussi à vous frayer un chemin jusqu’en huitième de finale en éliminant des clubs de divisions inférieures à chaque fois. Atteindre ce stade-là de la compétition est déjà un très bon parcours…

C’est un superbe parcours. Quand on joue la coupe de France, le principal est d’aller le plus loin possible, il faut passer par des matchs difficiles. Généralement, on tombe contre des équipes inférieures sur le papier mais sur le terrain c’est tout autre chose avec l’engouement et les conditions parfois c’est difficile d’aller jouer sur des terrains comme ça et jouer des plus petites équipes sur le papier.

En 32ème de finale tu as été sanctionné d’un carton rouge contre Gravelines à l’heure de jeu, l’équipe a réussi à se qualifier aux prolongations, 3-0, la victoire a dû être un soulagement pour toi ?

Oui c’est vrai, à titre personnel à partir du moment où j’ai pris rouge on peut se poser dix mille questions, finir un match à dix, un scénario pareil c’est dur mais collectivement l’équipe a fait le boulot. C’est d’autant plus flatteur d’avoir gagné ce match-là, ç’a été une force et un mental pour l’équipe, on peut dire que ça nous a servi pour les autres matchs. Un soulagement pour moi que l’équipe ait fait le boulot derrière jusqu’à la fin du match.

Le PSG est généralement un club qui fait rêver pour le tirage de la Coupe de France avec des stars à tous les postes, est-ce celui que vous espériez ?

Je pense qu’arriver à ce stade de la compétition, la coupe de France fait que l’on veut des matchs qu’on n’a pas l’habitude de jouer en championnat ou avoir des surprises et nous faire rêver. Je pense que le tirage nous a donné cette chance-là. On a passé des tours, notre objectif était d’aller en 32ème, ce n’est que du plus mais tirer le PSG, j’aurais bien aimé tirer Lyon aussi mais le PSG c’est le top du top, on ne peut qu’être content d’avoir ce tirage-là.

51246665_800590296955607_4667717186813427712_n
Quentin Lacour sous le maillot du FC Villefranche Beaujolais

« C’est une belle récompense pour toute la ville, pour tous les supporters, bénévoles du club etc… »

Lors du dernier tour, vous avez éliminé Les Herbiers, précédent finaliste de la compétition, pourquoi pas vous aussi ?

Pourquoi pas nous c’est sûr (rires). On a eu les finalistes, on les a battu donc pourquoi pas battre le deuxième finaliste et vainqueur de la saison précédente. Le fait d’avoir vu Les Herbiers en finale la saison précédente, c’est beau pour eux et ça laisse, nous laisse,  la chance de pouvoir espérer un tel parcours mais on n’oublie pas le championnat. On veut un bon maintien, si on regarde bien, Les Herbiers sont descendus alors qu’ils étaient finaliste de la coupe de France. Je pense que ça laisse quand même un goût amer d’être descendu d’une division et d’être en N2. C’est un niveau difficile et un seul club monte en National. Ça laisse l’opportunité de rêver mais il ne faut pas oublier le championnat.

En tant que défenseur, que penses-tu de l’absence de Neymar et de la probabilité que Thomas Tuchel fasse tourner l’effectif ?

Pour tout footballeur, c’est une chance de voir Neymar sur le terrain. On les voit à la télé en Ligue des Champions, en coupe du Monde. Pour nous, en tant que joueur de National, on aurait préféré qu’il soit là mais c’est sûr, je pense, qu’il a beaucoup d’importance dans le jeu du PSG donc c’est un mal pour un bien pour nous à vrai dire. Sur le fait que Paris fasse tourner, quoiqu’il arrive à tous les postes il y a des joueurs de classe mondiale donc quoiqu’il arrive ça sera des joueurs de qualités sur le terrain.

Le match se jouera à Lyon au Parc OL où plus de 26 000 places ont été mises en vente, des conditions dignes d’un match de Ligue 1 pour cette rencontre exceptionnelle pour Villefranche/Saône…

Oui, l’Olympique Lyonnais et Villefranche/Saône font tout en sorte pour que ce soit une belle fête, je pense que c’est une belle récompense pour toute la ville, pour tous les supporters, bénévoles du club etc… Jouer dans un stade comme celui-ci est une chance inouïe, à nous de ne pas être tétanisés par ça mais au contraire que ce soit une force pour nous avec l’aide du public.

En championnat, c’est une lutte pour le maintien qui s’annonce avec une place à deux points d’avance sur le premier relégable…

Oui c’est vrai qu’en championnat on n’est pas en difficulté mais on est dans notre objectif qui est le maintien. On concède beaucoup de matchs nuls, c’est ça qui nous porte un peu préjudice et nous amène à cette position-là. Dans le jeu, on est plutôt bien, on a une bonne philosophie de jeu car on malmène pas mal les équipes mais à nous d’être plus efficaces dans les deux surfaces pour prendre le maximum de points. Cela va être serré jusqu’au bout, à nous de faire en sorte que cet objectif-là soit réalisé en fin de saison puisque c’est le plus important.

 

Enzo

Photos : Page facebook Officielle de Quentin Lacour 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s