Théo Rey : J’étais déterminé à me venger de ma première présélection

Il est qualifié comme l’un des espoirs du basketball Français. Nommé à côté d’un Killian Hayes et de Quentin Ruel, le jeune Théo Rey sait qu’il doit encore prouver des choses afin de s’imposer dans le monde du basketball et dans l’effectif professionnel de la JL Bourg. Présélectionné il y a quelques année en équipe de France avec les U15, aujourd’hui le jeune meneur prend sa revanche et conclut son stage par une sélection avec les U18 en Allemagne, une première honorifique pour Théo Rey qui en rêvait et qui voit donc certains de ses efforts récompensés. Ambitieux, ce jeune joueur évolue avec les cadets France mais aussi les espoirs, deux saisons parallèles que l’étudiant doit gérer au mieux afin de réaliser son rêve. Nous sommes partis lui poser quelques questions, entretien.

 

« J’étais déterminé à me venger de ma première présélection. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Théo ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter à mes lecteurs s’il te plaît ? 

T.R : Bonjour Kentin, je vais très bien. Je m’appelle Théo Rey, j’ai 18 ans, je joue au basket depuis mon plus jeune âge. Je suis né à Marmande (47). J’ai fait le pôle Aquitaine et j’ai toujours évolué dans le Sud Ouest jusqu’à ma première année chez les cadets quand je suis parti à Bourg en Bresse.

Tu évolues à Bourg-en-Bresse avec les espoirs et tu es qualifié comme l’un des espoirs du basketball Français, comment interprètes-tu cela ? 

Je suis très flatté par cela. Ça me fait plaisir d’entendre de telles éloges car cela récompense tout le travail derrière mais je n’ai encore rien fait du tout et j’en suis bien conscient.

Pour prouver cela, tu as été sélectionné en équipe de France U18, c’est forcément un grand moment de voir son nom affiché, qu’est-ce que ça te fait voir ça ? 

L’équipe de France j’en rêve depuis que j’ai 15 ans. J’avais effectué une première présélection en U15 qui n’avait abouti à rien. J’avais eu peur et je ne mettais pas montré comme il le fallait. Quand j’ai vu mon nom dans la liste j’étais super content et en même temps je me suis rappelé que ce stage n’allait être que du bonus pour moi, j’étais déterminé à me venger de ma première présélection. Pour l’instant le stage se passe bien, je suis content de moi et j’ai été retenu pour le tournoi en Allemagne.

 

« Je ne suis pas déçu mais je ne suis pas totalement satisfait de ma saison chez les espoirs. »

Tu es à seize apparitions avec les espoirs, tu commences donc à te faire une place dans l’effectif mais on voit une certaine irrégularité dans les trois derniers matchs, est-ce que tu es satisfait de ta saison actuellement ? 

C’était un peu une saison de découverte pour moi. Je suis encore en cadet et je n’avais jamais vu le championnat espoirs. C’est vrai que je suis irrégulier de temps en temps mais ça ira mieux avec le temps je ne me fais pas de soucis. Je ne suis pas déçu mais je ne suis pas totalement satisfait de ma saison chez les espoirs. J’ai beaucoup de responsabilités dans l’équipe et cela peut que me faire progresser.

Douzième au classement dans un championnat homogène malgré la domination de Cholet, c’est tout de même une place acceptable n’est-ce pas ? 

Avec Bourg nous avons fait beaucoup de matchs « erreurs ». Nous espérons toujours aller au Trophée du Futur mais nous avons perdu certains matchs que l’on aurait dû gagner. Cela va sûrement nous coûter cher en fin de saison. Nous avons une superbe équipe, on s’entend bien.

Au long terme, quel est ton objectif avec la JL Bourg ? 

A long terme j’aimerai intégrer l’équipe professionnelle de la JL Bourg. Pour l’instant, tout se passe bien je m’entraîne régulièrement avec les pros et je fais de bons entraînements.

 

« La NBA fait rêver mais je suis plus concentré à essayer de jouer en Jeep Elite. »

On sait que tous les jeunes rêvent de NBA, la JL Bourg est un centre de formation très réputé, est-ce que la ligue Américaine serait une échéance pour toi ?

Oui bien sûr la NBA fait rêver mais je suis plus concentré à essayer de jouer en Jeep Elite ou en Europe pour l’instant.

N’oublions pas les études, un poste dans le monde du basketball ou du sport globalement serait aussi plaisant pour toi ?

Oui les études sont hypers importantes, c’est pour cela que je suis une formation à distance me permettant de travailler dans le club de la JL et de regarder tous les métiers touchant au sport (marketing ect.). J’ai sauté une classe je suis en première année post bac.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Pour cette année, je souhaite aller au Trophée du Futur avec les espoirs et au Final Four avec les cadets. Ensuite, faire l’Euro avec l’équipe de France U18 ne me déplairait pas non plus. Je verrai ce que l’avenir me réserve.

 

Kentin

Photo : JL Bourg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s